Cancel Preloader

DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL PORTEURS PARTOUT AU CANADA

Nunavut

Précédent
Suivant

Nunavut

Agir ensemble à travers l’immensité du Nord

L'histoire pour 2020-2021 pour les membres du Nunavut’s Community Futures (NCF) n'est pas celle de la réussite individuelle de clients, mais plutôt de la façon dont l'aide a été fournie aux entreprises du Nunavut pour survivre aux effets sévères de la COVID-19 sur le territoire.

Le Nunavut représente 20 % de la masse terrestre du Canada avec une population de 39 536 habitants répartis dans 25 collectivités, dont plus de 85 % sont Inuits. Le Nunavut n'a pas de route reliant les collectivités ou le reliant au réseau routier national. La COVID-19 a nécessité des mesures extrêmes pour réduire le transport aérien de passagers entre les communautés et le sud du Canada afin d’arrêter l'afflux de personnes dans le territoire et les infections potentielles du virus dans les petites communautés éloignées avec des ressources extrêmement limitées. Les soins de santé et autres travailleurs essentiels ont été autorisés avec des restrictions strictes.

 

Les effets ont été immédiats et graves. Tous les voyages d'affaires et touristiques à partir de et vers le Nunavut ont cessé. Les projets de construction dépendant des gens de métier basés dans le sud ont été soudainement touchés et même l'entretien et les réparations de routine qui nécessitaient des techniciens du sud ont maintenant triplé en coût en raison du temps d'isolement requis pour entrer sur le territoire. Tous les travailleurs résidents du Nunavut dans les mines en exploitation ont été renvoyés chez eux et seuls les travailleurs transportés par avion directement du sud vers les mines ont été autorisés.

 

Les entreprises les plus touchées étaient celles qui offraient l'hébergement et la restauration à ces voyageurs. Parmi d’autres effets, mentionnons la fermeture temporaire de certaines entreprises, la réduction considérable des activités et/ou du personnel travaillant à domicile, tout en aidant les enfants à apprendre à la maison alors que les écoles étaient fermées.

 

Compte tenu de la faible population et de l’immensité du territoire en comparaison avec d'autres juridictions canadiennes, les trois membres du NCF qui desservent des clients dans les trois régions du Nunavut en ont trouvé plusieurs dans une extrême détresse. Le soutien aux entreprises comprenait des offres de remboursement de prêt différé, des allégements d'intérêts, une assistance pour remplir les demandes et s’y retrouver dans l'éventail des programmes d'aide de la COVID-19. Quelques-unes des entreprises appartenant à des Inuits ont reçu un soutien dans le cadre du Programme de soutien aux entreprises autochtones de la National Aboriginal Capital Corporation Association, mais la clé pour aider les clients a été le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), qui, après une mise en place initiale avec les gouvernements du Canada et du Nunavut, a fourni un soutien important de plus de 1 400 000 $ avec un effet de levier supplémentaire de 240 000 $ sur l'ensemble du territoire.

 

À la fin de l'exercice 2020-2021, les membres du NCF étaient fiers de réfléchir à la détermination de la communauté des affaires du Nunavut afin de survivre aux effets de la pandémie de la COVID-19. De nombreuses entreprises ont utilisé le temps d'arrêt pour planifier de nouvelles méthodes de marketing et augmenter leur efficacité opérationnelle pour développer leurs activités. Certaines entreprises se sont rapidement réorienté et ont créé des partenariats. Par exemple, un restaurant contraint de fermer a conclu une entente avec un dépanneur pour vendre des repas. Une pourvoirie touristique qui s'adresse normalement aux visiteurs du Nunavut, a fait pivoter ses services pour offrir aux résidents des expériences de vacances dans notre « propre arrière-cour ». Il y a même eu des créations d'entreprises. Un travailleur minier qui a été soudainement mis à pied en raison des restrictions liées à la COVID-19, a créé sa propre entreprise de taxi pour aider la communauté et générer un revenu pour sa famille. Les chambres de commerce ont travaillé avec des entreprises pour créer une campagne « Achetez local » et ont créé des boîtes de produits locaux à vendre, offrant un débouché aux artistes qui dépendent du tourisme et des voyages d'affaires.

 

Les entreprises sont optimistes car il y a une forte probabilité de réussite future alors que le Nunavut se dirige vers la « nouvelle normalité » et que l'économie progresse vers la stabilité et la reprise. Aucune entreprise n'a fermé définitivement ses portes, de nombreux emplois ont été sauvegardés ou maintenus et le remboursement des prêts est en marche.